Fes

Fès, capitale de la dynastie des Idrissides, est la plus ancienne des villes Impériales, et un centre de rayonnement intellectuel des plus brillants.

L'emplacement de Fès présente les meilleurs atouts pour la cité impériale. Elle s'étend dans la plaine du Saïs, à mi-chemin entre le nord et le sud du pays, sur un sol fertile et arrosé abondamment grâce aux montagnes du Moyen Atlas.

Son nom, signifiant "pioche", illustre la légende selon laquelle on aurait trouvé l'objet à l'emplacement des premières fondations.

Fès, ville mémoire, cité impériale - ancienne capitale -, est aussi la capitale culturelle du Maroc ainsi qu'un des centres religieux les plus importants du pays.

Fès, c'est trois villes en une : Fès la jeune (la nouvelle ville ), construite au temps du protectorat, Fès la demi vieille (Fès El Jdid ), édifiée au XIIIème siècle par les Mérinides, et Fès la vieille (Fès El Bali ) bâtie sous Idriss II en 809.

Elle abrita la première des grandes universités, avant Paris et Oxford. Depuis son existence Fès est une ville de lettres, de théologiens, d'artisans, une ville d'artistes andalous - avec le reflux hispano-mauresque.